Infirmier éducateur de la RDC

J’aspire toujours à devenir l’un de vos collaborateurs de la cause que vous avez construite…

Boma, 2 avril 2004

Madame Solange,

Ce silence qui a marqué notre dernière correspondance n’est pas un signe de renoncement. Rassurez-vous ! J’aspire toujours à devenir l’un de vos collaborateurs de la cause que vous avez construite et que je me dois de soutenir. En effet, en décembre 2003, le PNSR a initié une campagne de sensibilisation sur les problèmes de santé de la reproduction et des IST et VIH/SIDA.

En ma qualité de Point focal SR, j’ai profité de cette opportunité pour organiser des focus groupes et causeries éducatives auprès de 1 200 élèves de Matadi, Moanda et Kitona dont l’âge varie entre 12 et 20 ans sur la sexualité responsable et les méfaits des avortements clandestins. J’ai aussi motivé 8 000 jeunes soldats (hommes et femmes) de Matadi, Banna et Kitona lors des rassemblements de troupes sur les MAO, la parenté et la sexualité responsables.

Comme vous le pouvez le constater, j’ai eu à écouter les adolescents dans l’aurore de la vie pour les aider à se préparer un crépuscule tout aussi beau en leur faisant découvrir que dans la foi catholique, la santé reproductrice est un capital qu’ils ne peuvent dilapider. Tous sont appelés à veiller à bien la conserver.

Il est important que les adolescents et les jeunes résistent à la pente facile et attirante des plaisirs réels mais éphémères qui peuvent, s’ils ne s’y abstiennent pas, les empêcher d’atteindre les joies les plus hautes et les plus durables….

De tout cœur,

 

Votre Crispin,

Infirmier éducateur de la RDC

© 2018 Ciref. Tous droit réservés by Yacine Kebir